La Blockchain, utilisée par des internautes chinois pour partager du contenu censuré

Permalink Email to the author Report to webmaster

Les internautes chinois se sont tournés vers la Blockchain pour partager un reportage sur des vaccins défectueux administré à des bébés.

Lorsque les internautes chinois ont essayé de partager une enquête sur un grand fabricant de vaccins, leurs tentatives furent infructueuses, bien évidemment censurés par le gouvernement chinois et ses nombreux moniteurs d'Internet. Mais c'était sans compter la possibilité offerte par la blockchain Ethereum. En effet, en intégrant l'histoire dans les métadonnées d'une transaction, un internaute a réussi à passer outre ces mesures de censure.

L'article en question a porté sur une trouvaille faite par gouvernement lui-même selon laquelle la société Changchun Changsheng Biotechnology, basée à Shezhen, avait fourni des vaccins de qualité inférieure à des bébés de trois mois. Ces vaccins contre la coqueluche et le tétanos n'ont pas réussi à stimuler le système immunitaire des enfants vaccinés. Changchun avait utilisé ces produits de mauvaise qualité pour augmenter ses marges bénéficiaires, devenant ainsi le plus grand fabricant de vaccins en Chine.

En réponse, de nombreux internautes chinois réagirent sur les médias sociaux, exprimant leur dégoût pour le système de vaccination corrompu et inefficace. Ils ont essayé de blogger l'histoire, intitulée "King of Vaccines", écrite par un internaute sous le pseudonyme de "Beast", mais toute tentative de rediffusion n'a conduit qu'à la suppression des articles.

C'est ainsi que le 22 juillet, les utilisateurs se sont tournés vers le réseau Ethereum. Une adresse Ethereum s'est envoyée 0,001 ETH (environ 0,47 $) à elle-même, collant le texte du message dans les métadonnées de la transaction, l'inscrivant ainsi sur la base de donnée publique et distribuée du réseau Ethereum, où tout le monde peut le consulter dans les détails de ladite transaction. Comme Ethereum est décentralisé et pratiquement impossible à bloquer, les censeurs de Pékin ne peuvent pas intervenir et faire pression sur les propriétaires du réseau pour qu'ils y mettent fin ou retirent la transaction (chose qui, d'ailleurs, serait impossible de par la nature immutable de la blockchain).

C'est le deuxième cas majeur où les utilisateurs chinois ont eu recours à la Blockchain pour exprimer leurs valeurs sociales et se plaindre. En avril, des étudiants activistes ont utilisé le réseau Ethereum pour afficher une lettre ouverte écrite par une étudiante qui avait été intimidée et menacée par son collège afin qu'elle ne parle pas d'agression sexuelle et de harcèlement. Cette lettre reste disponible sur la Blockchain où tout le monde peut la consulter, ce qui est étonnamment rare pour la plupart des documents exprimant une dissidence en Chine.

Bonus : Des messages sur la blockchain Ethereum

En plus des données de base que peut contenir une transaction (adresse source, adresse de destination, montant, gaz payé), le réseau Ethereum permet de joindre des données brutes, qui sont généralement utilisées pour appeler des fonctions de contrat ou même pour déployer de nouveaux contrats.

En effet, lorsque vous utilisez un contrat intelligent, vous créez une transaction (probablement de 0 ETH) entre vous et le contrat. Le gaz que vous payez sert à rémunérer le nœud qui exécutera le smart contract pour répondre à votre requête. Mais ce n'est pas tout ; dans votre transaction, il y a un champ qui définit quel fonction doit être appelée dans le smart contract et quels paramètres lui sont passés. C'est ce champ de « données » que nous utiliserons pour envoyer un message sur le réseau Ethereum.

Outils nécessaires :

Procédure

Une fois que vous avez déverrouillé votre portefeuille dans MyEtherWallet, commencez à créer une transaction normale ; renseignez le champ d'adresse de destination (1) (vous pouvez y entrer votre adresse pour créer la transaction avec vous-mêmes). Renseignez le montant (2), qui peut être nulle (ce qui créera une transaction qui ne transporte aucune valeur en Ether). Définissez un prix du gaz très faible (2 Gwei, par exemple, dans le sélecteur "Gas Price" en haut à droite).

Enfin, sous le champ de la limite de gaz (Gas Limit), vous verrez un bouton "+ Avancé : Ajouter des données" (+Advanced: Add Data). Lorsque vous appuyez dessus, un nouveau champ s'affiche (4), et vous pouvez y ajouter des données hexadécimales.

C'est là que notre convertisseur entre en jeu. Ouvrez le convertisseur text > hexadécimal et collez-y votre texte. Convertissez-le (Convert) et copiez le résultat, qui ressemblera à une suite de chiffres (de 0 à 9) et de lettre (de A à F). C'est simplement votre texte, convertit caractère par caractère sous forme hexadécimale.

Collez le résultat de la conversion dans le champ des données (4).

Vous remarquerez que la limite de gaz (3) a augmenté (relativement à la taille de votre texte). Ceci montre que vous paierez le supplément de données contenu dans la transaction.

Vous êtes prêt à envoyer la transaction ! Appuyez sur Genérer la transaction (Generate Transaction) et envoyez-la ! Ceci fait, attendez qu'elle soit confirmée et vérifiez-la sur un explorateur de blockchain comme Etherscan.io.

Si vous appuyez sur Verify Transaction, vous serez amené sur Etherscan.io pour voir l'état de votre transaction. Si elle est confirmée (State: Success), vous devriez voire apparaître un champ Input Data qui contient votre text, choisissez View Input As: UTF-8 sous la boîte de texte pour voir le texte en clair.

Bravo, vous avez inscrit du texte visible par tous, et pour l'éternité, dans la blockchain Ethereum !


⛓️ Le texte, en chinois, incrusté dans une transaction Ethereum, peut être lu ici : transaction 0xb1ed…578a

♻️ Ce billet est en partie un #reblog de l'article "Chinese internet users employ the blockchain to share a censored news article" publié le 2018-07-24 par The Verge.

🚀 Retrouvez-nous sur notre groupe Telegram afin de discuter des dernières nouvelles sur la cryptomonnaie, de trading et de minage.

👏🏻 Si nos articles vous sont utiles ; payez-nous un thé !

  • ETH/ETC: 0x624688e4012c9E6Be7239BeA0A575F8e41B4B3B6
  • XVG: DCY3HQXo8JtTGomK1673QgT4rkX8rdyZXA
  • PND: PEwzKUUf1noKQaSkzKinPZ6irJBL1WckB4
  • BCH/BTC: 1EnQoCTGBgeQfDKqEWzyQLaKWQbP2YR1uU

#️⃣ Hashtags : #Chine #Ethereum #Blockchain #Censure #Tuto

About Sayura :

  • Member since: 1 years ago
  • From: Ireland
  • Last seen: 3 months ago

View full profile ›