Fork sur l'Ethereum Classique et réflexions sur la Blockchain

Permalink Email to the author Report to webmaster

Contrairement à l'idée générale, un fork n'aboutit pas toujours à la scission d'une communauté ou à la création de deux monnaies et chaînes distinctes. Après le Bitcoin Cash qui a mis à jour son algorithme d'ajustement de la difficulté, l'Ethereum Classique compte lui-aussi donner l'exemple avec un fork programmé pour le 11 décembre.

Ethereum Classic

La technologie Blockchain offre l'immuabilité et le pseudo-anonymat qui permettent à des réseaux de se protéger de la fraude et de l'ingérence de tierces parties.

Le réseau Ethereum, tel que créé par la Fondation Ethereum, offre une plateforme où des applications peuvent fonctionner telles que programmées, sans fraude, censure ni ingérence.

Une place où les idées peuvent prendre vie et des applications peuvent être exécutées sans crainte de discrimination, tout en offrant le pseudo-anonymat promis par la technologie Blockchain.

En 2016, en revanche, un fork avait été décidé par la Fondation Ethereum pour "annuler" un piratage survenu sur un contrat et "sauver" les tokens DAO perdus. Ce "soft fork" introduisait une "blacklist" destinée à la censure de certaines transactions qui, par ailleurs, auraient été permises.

Bien qu'on puisse louer une telle action, elle représentait une violation des valeur fondatrices de la Blockchain et de tout système de paiement basé sur celle-ci, telles que prônées dans la déclaration de création de l'Ethereum : L'immuabilité et la régularité. Des valeurs protégées par des lois mathématiques parfaites.

L'immuabilité signifie que la blockchain, en tant que base de donnée distribuée sur le réseau, est inviolable. Les seules transactions valides sont celles acceptées par le réseau par le biais d'un protocole cryptographique et mathématique. Si la blockchain était mutable, on pourrait modifier les transactions ; ce qui enlèverait leur valeur aux pièces et empêcherait le fonctionnement des applications qui tournent sur le réseau.

La régularité signifie qu'aucune pièce n'est différente d'une autre. Un euro, par exemple, est égal à un autre euro, et un bitcoin toujours égal à un autre bitcoin.

1 DOGE = 1 DOGE

La perte de la régularité se caractérise par le fait qu'un Ether volé dans un certain contexte ne vaudrait plus autant qu'un autre Ether. Nous pouvons comparer cela au marquage fait aux billets après un braquage de banque, censé les démettre de leur valeur. Mais quel contexte mérite qu'une censure soit appliquée par une "majorité" ?

Contrairement aux règles mathématiques, la "majorité" est sujette à la subjectivité et à la morale. La justice n'est plus appliquée au niveau du code comme prévu mais au niveau individuel. Un tel événement créerait une jurisprudence et ouvrirait la voie à d'autres forks subjectifs.

Ce "hard fork" compromettait aussi la stabilité de la blockchain en n'intégrant, volontairement, aucune protection anti-replay (qui empêche de créer des transactions illégitimes sur une chaîne une fois qu'elles ont été créées sur une autre) ; plusieurs plateformes de change, et des milliers d'utilisateurs ont perdu leurs Ethers à cause de ces failles.

C'est dans cette optique qu'une partie de la communauté, attachée à ces valeurs et à cette vision de décentralisation, de liberté et d'immuabilité, avait décider de continuer avec la chaîne originelle. Lors du fork, deux monnaies naquirent : Ethereum et Ethereum Classic.

L'Ethereum Classic, de symbole ETC, promet un « ordinateur distribué » qui ne pourra jamais être éteint, compromis ou corrompu, faisant tourner des contrats irréversibles.

Les forks sont alors réservés aux corrections du code et du protocole pour palier aux éventuelles vulnérabilité et bogues, et pour offrir de nouvelles fonctionnalités aux réseau.

ECIP 1017

Dans le but de répondre à la croissance qu'a connu le réseau et la communauté, une nouvelle politique monétaire sera adoptée et devrait contenter les investisseurs à long terme, ainsi que les développeurs et les marchands.

Cette politique pose une limite du nombre total d'ETC émis. La récompense des blocs sera réduite de 20 % à partir du bloc 5 000 000, et de 20 % à nouveau tous les 5 millions de blocs. L'approvisionnement total devrait alors se stabiliser autour de 210 millions d'ETC, et ne jamais dépasser 230 million d'ETC.

La proposition a été décidée par les signataires de l'accord ECIP-1017, dont la communauté, la DACA (Distributed Autonomous Coalition Asia) et l'ECC (China Ethereum Classic Consortium). Elle sera activée sur le réseau Ethereum Classic le 11 décembre.

Cette proposition est déjà codée sur les versions 1.6.9 de Parity et 4.0.0 de Geth et est donc supportée par plus de 90 % du réseau actuel. Les nœuds restants sont invités à mettre à jour leur logiciel afin de pouvoir communiquer avec le reste du réseau et en faire partie après le fork.

Telle que programmée, cette mise à niveau devrait se faire de façon fluide et silencieuse, et n'amènerait pas de scission (split).

Au moment où nous écrivons cet article, l'Ethereum Classic a pris +33 % en 24 h, et capitalise 3 milliards de dollars étasuniens.

Conclusion

Cette année se termine sur un climat tendu. Le Bitcoin se fissure à cause de l'indifférence de ses développeurs aux problèmes d'extensivité qui montrent les limites de sa technologie. Bien qu'inutilisable à cause du grand nombre de transactions et la taille imposée à ses blocs, le prix du Bitcoin ne cesse d'augmenter et pourrait dépasser les 10 000 $ avant début décembre.

Bien que proposant un réseau plus de 30 fois plus rapide, plus utile et des frais de transaction quasi-nuls, l'Ethereum et l'Ethereum Classic amorcent tout juste leur montée.

La rumeur gronde à propos d'un nouveau fork Ethereum visant à sauver les fonds perdus par Parity à cause de l'irresponsabilité des développeurs d'un contrat, amenant la communauté sur une pente glissante qui pourrait réduire à néant les valeurs fondatrices de la Blockchain.

Ethereum Classic, quand à elle, montre l'exemple en avançant avec douceur ; proposant les mêmes fonctionnalités que l'Ethereum, tout en gardant ses valeurs d'origine ; des valeurs qui – jadis – étaient partagées.


📚 Sources

  1. 🇬🇧 Déclaration d'indépendance de la communauté Ethereum Classic
  2. 🇬🇧 Déclaration de politique monétaire de l'Ethereum Classic
  3. 🇬🇧 Proposition ECIP-1017
  4. 🇬🇧 Compte à rebours vers la nouvelle ère de l'Ethereum Classic
  5. 🇬🇧 Vulnérabilité (DoS) lors du soft fork
  6. 🌐 Site Web d'Ethereum Classic

👏 Si vous appréciez nos articles, n'hésitez pas à nous laisser un pourboire :

  • ETC / ETH : 0x4817ad0411eddb9a32fda74ad1a2dfcab3a89039
  • BTC / BCH : 13wfjj4uwhtzHAMiKroF7fGjVqXZ7aESqL

#️⃣ Hashtags : #Ethereum #Classic #HardFork #Politics #Blockchain #Satoshi #ECIP1017

6 users rated this post.
Vote now!
Cumulative results: 30 points • Rating: 3.133

About Jahus :

  • Member since: 5 months ago
  • From: Ireland
  • Last seen: 1 days ago

View full profile ›