Bitcoin Cash : Le nouveau Bitcoin ?

Permalink Email to the author Report to webmaster

C'est une première dans le monde de la cryptomonnaie : Le volume de change en 24 h du Bitcoin Cash a dépassé celui du Bitcoin.

Clause de non responsabilité

Ce qui va suivre traite de la guerre civile qui ronge la communauté Bitcoin, et bien que nous faisons de notre mieux pour rapporter les événements tels qu'ils sont, certains éléments pourraient contenir un jugement subjectif. Nous ne sommes aucunement responsables des décisions que vous pourrez prendre après la lecture de ce dossier. Tout ce que nous présentons est soutenu par des sources dont la liste exhaustive est disponible vers la fin du document. Nous vous serions reconnaissants si vous pouviez nous expliquer votre point de vue et nous offrir d'autres sources d'informations afin que nous diversifions les points de vue présentés dans la dernière section.

Sommaire

  1. Un peu d'histoire
    1. Le déni des développeurs
    2. La censure
    3. Blockstream enfonce le clou
    4. La guerre des trolls
  2. Bitcoin Cash, le nouveau Bitcoin ?
    1. Bitcoin Cash
    2. Réactions des différents acteurs
    3. Mise à jour du réseau
  3. Conclusion

Dramatis personæ

  • Themos : Développeur du Bitcoin Core, modérateur principal de /r/bitcoin et propriétaire de bitcoin.org et de bitcointalk.com
  • Gavin : Ancien développeur du Bitcoin Core, a proposé l'extensibilité sur-chaîne
  • Mike : Ancien développeur du Bitcoin Core
  • Singularity87 : Ancien modérateur de /r/bitcoin, fondateur de #btcfork et /r/btcfork et un des acteurs derrière /r/btc

Un peu d'histoire

Lors des grandes congestions du réseau Bitcoin, les développeurs du Bitcoin-Core se terraient dans le déni et la censure régnait sur le subreddit officiel du Bitcoin (/r/bitcoin), où toute complainte à propos de la lenteur des transactions ou de la hausse de leurs frais était enterrée ou supprimée.

… ces événements ne sont évidents que si vous y avez assisté pendant tout ce temps. — Singularity87, 6 août 2017.

Il serait alors intéressant de souligner que le subreddit /r/bitcoin, le forum BitcoinTalk, ainsi que le site officiel du Bitcoin, bitcoin.org, sont tous les trois détenus par la même personne, un utilisateur de Reddit connu sous le pseudonyme de /u/theymos. Cette monopolisation des trois plus importants canaux de communication du Bitcoin crée un gros problème de gouvernance, dans un système où la gouvernance est supposée être distribuée et où les acteurs sont supposés être égaux.

Ce problème de monopole ne s'était pas réellement posé au début, jusqu'à ce qu'en 2015, un nouvel acteur entre en scène : Blockstream. Blockstream était formée ou avait engagé la majorité des développeurs du Bitcoin, et certaines personnes, comme Singularity87, y avaient vu un terrain propice aux conflits d'intérêts, forts probables lorsqu'une seule compagnie contrôle la majorité des développeurs du plus gros réseau monétaire distribué. Mais la communauté avait laissé aux développeurs du Bitcoin le bénéfice du doute, et attendait de Blockstream une nouvelle technologie, qui devait améliorer le réseau, et connue sous le nom de Sidechains.

Un peu après ces événements, les problèmes d'adaptabilité du réseau Bitcoin commencèrent à se poser ; le réseau devenait de plus en plus congestionné, avec des transactions qui attendaient plusieurs jours avant d'être incluses dans un bloc, et des frais dépassant les 5 $ pour une simple transaction et pouvant s'accumuler pour des transactions mêlant plusieurs entrées.

Comme nous l'avions expliqué précédemment, dans notre article sur Red Belly 🔗, le Bitcoin ne pouvait gérer à l'époque que 3 transactions par seconde et était loin derrière les géants du paiement en ligne comme VISA, qui atteint aisément 3000 TPS.

Plusieurs solutions existaient et furent proposées, dont certaines ne nécessitant le changement que d'une poignée de lignes de code, qui limitaient le réseau et n'existaient pas dans la première version de Satoshi Nakamoto. En effet, les frais de transactions étaient optionnels (une transaction à 0 SAT de frais était acceptée et les frais étaient considérés comme donations aux mineurs), mais de par la nature du Blockchain, un nœud malveillant aurait pu émettre un grand nombre de transactions, forçant les autres à les inclure et augmentant considérablement la taille du blockchain, sans aucun frais, dissuadant les gens de rejoindre la communauté et d'adopter la cryptomonnaie.

Le Bitcoin avait fait beaucoup de progrès et avait gagné beaucoup de terrain depuis 2009. Beaucoup de commerces offraient désormais leurs services en Bitcoin et de grandes sociétés comme Microsoft, Paypal et Steam commençaient aussi à adopter le paiement en Bitcoin. Malheureusement, vers la fin de l'été 2016, la congestion du réseau était devenue absurde et les transactions tellement lentes que ni utilisateurs, ni les commerces ne pouvaient prédire leur confirmation, ni n'auraient pu savoir si elles allaient être confirmées un jour. Ce problème est considérable et le serait pour pour n'importe quel moyen de paiement.

Le déni des développeurs

Les discussions sur /r/bitcoin s'orientèrent vers une recherche de solutions au problème, et beaucoup soutenaient la solution proposée par le développeur principal, Gavin Andreesen, à qui Satoshi Nakamoto avait confié le Bitcoin avant de disparaitre. Gavin avait suggéré de modifier quelques lignes de code pour augmenter la capacité des blocs, arguant que l'absence de limite n'avait jamais causé de problème, de par le passé 📖16.

Un groupe de développeurs du Bitcoin a alors décidé qu'il serait trop dangereux d'augmenter la limite des blocs, et que cela créerait un déséquilibre sur le réseau – du fait de l'augmentation en taille du blockchain et de la bande passante réseau –, menant vers une centralisation de la monnaie et de la gouvernance. Les développeurs soutenant cette théorie étaient tous des développeurs qui travaillaient pour Blockstream. L'argument de l'opposition (dont Gavin faisait partie) était qu'il existait déjà des pressions centralisatrices, exercées par le minage du Bitcoin. Et que ces pressions exercées par la puissance de minage étaient beaucoup plus grandes que les pressions qui pourraient être engendrées par une augmentation des limites des blocs.

Par exemple, le prix d'un SSD de 500 Go était de 150 $ à l'époque, et – avec un blockchain de 50 Go – un tel équipement allait servir pendant des années, et son prix s'avérait dérisoire en comparaison aux profits des fermes de minage qui accumulent des centaines de milliers de dollars par jour.

Gavin avait alors fait une proposition qui augmenterait progressivement la limite du réseau, en suivant le développement technologique. Les propositions faites par les développeurs de Blockstream, par contre, étaient beaucoup plus conservatives, et nécessiteraient des décennies avant d'élever le Bitcoin au niveau de réseaux de paiement comme VISA. Alors que la communauté était derrière la proposition de Gavin 📖4, les développeurs de Blockstream devinrent de plus en plus violents. Gavin s'allia donc à Mike Hearn, un autre développeur du Bitcoin, afin de créer un client (nœud / portefeuille) qui ne s'activerait que s'il était supporté par une majorité du réseau (respectant de ce fait le principe de consensus du Bitcoin 📖6).

Mike et Gavin ont bien fait de déclarer publiquement cette guerre, de se battre avec du code au lieu de faire de la politique. Il est évident qu'ils étaient frustrés du manque d'action et du laxisme des autres [développeurs]. "Faisons quelque chose et laissons le réseau décider." Et au lieu de saboter BitcoinXT à partir des nœuds SPV, battez-vous de façon loyale. Ce que vous faites ne fait que fragiliser l'ensemble du Bitcoin et pousser plus de personnes vers BitcoinXT. — 2ndEntropy

La censure

La censure a alors commencé. Theymos, qui contrôle les principaux canaux de communication du Bitcoin, avait adopté une politique censorial envers toute discussion relative au nouveau logiciel (client) 📖2, à la congestion du réseau ou aux solutions possibles. Les utilisateurs instiguant de telles discussions ou les commentant risquaient un bannissement temporaire ou définitif, spécialement du subreddit /r/bitcoin.

Ces nouvelles lois causèrent un chaos dans la communauté, d'autant qu'il y avait un fort support pour la proposition de Gavin 📖4. Au début, la censure se limitait à la suppression des discussions relatives au logiciel, mais après un moment, les modérateurs de /r/bitcoin commencèrent à manipuler les fils de discussion, en modifiant le tri des commentaires – sous les discussions traitant de la proposition de Gavin ou du comportement des modérateurs et des développeurs du Bitcoin – en "controversé" afin que les meilleurs commentaires n'apparaissent plus en premier. Au départ, ces manipulations étaient visibles, mais ils finirent par modifier le subreddit pour cacher le score des commentaires. Avec ces manipulations, ils purent contrôler quelle information l'utilisateur voyait, et réprimer le sentiment général de la communauté. L'ampleur de la censure se voyait par le nombre d'utilisateurs bannis et de commentaires supprimés. Pour cacher cette évidence, ils modifièrent le CSS du subreddit afin de ne plus afficher les commentaires supprimés (sur reddit, un commentaire supprimé reste normalement visible même si son contenu est supprimé). Toute personne soutenant la modification du Bitcoin était supprimée. Theymos a alors fièrement annoncé qu'il ne lui importait pas s'il devait supprimer 90 % des utilisateurs, et – plus tard – avoué qu'il avait le pouvoir de bloquer le soutien montré au nouveau logiciel Bitcoin à travers les canaux de communication principaux 📖5.

Blockstream enfonce le clou

Des conférences sur l'extensivité du Bitcoin furent subventionnées et organisées par Blockstream 📖8. On aurait alors pu penser que ça venait d'une volonté réelle à chercher des solutions, mais toutes étaient échafaudées de façon à donner l'impression qu'il n'y avait pas encore de solution ou qu'aucune solution complète n'existait. Leur effet fut de tempérer le soutien au logiciel de Gavin et Mike, et de porter la communauté vers un état léthargique où tout le monde attend de voir ce qui allait se passer.

Le logiciel BitcoinXT de Gavin et Mike fut alors attaqué. Les utilisateurs de ce logiciel soufrèrent d'attaques distribuées par déni de service (DDoS) 📖8, 11. Les employés de Blockstream recommandèrent de fainter le soutien de BitcoinXT, puis de le rejeter au dernier moment afin de désorienter le réseau. Ces employés considérèrent aussi – et publiquement – de poursuivre Gavin et Mike en justice, pour la distribution de ce logiciel libre et open source qu'ils n'avaient pourtant forcé personne à adopter.

Mike Hearn se retira alors après avoir subi la maltraitance de la communauté 📖8, soutenue par une compagne de désinformation massive de la part de /r/bitcoin. Toute personne ou entreprise soutenant publiquement la solution de Gavin et Mike fut l'objet de compagne de diffamation.

Theymos a alors menacé les compagnies de bannir toute discussion à leur sujet 📖3, sur les principaux canaux de communication du Bitcoin (qu'il contrôle), si celles-ci utilisaient un logiciel qu'il ne soutenait pas (c'est à dire BitcoinXT).

Les nouvelles solutions qui apparurent furent alors encore moins conservatives que les plus conservatives des solutions qu'avaient proposées les développeurs de Blockstream quelques années auparavant (comme Bitcoin Classic). Et ces propositions ont subit le même genre d'attaques de la part des employés de Blockstream.

Blockstream a alors organisé une réunion avec les mineurs les plus influents du réseau et conclut un pacte avec eux. Ce pacte stipulait que les développeurs du Bitcoin allaient créer une solution d'extensivité, avec un hard fork au courant de l'année, mais les mineurs devraient utiliser leur logiciel et uniquement leur logiciel. 📖9

Il n'y eu aucun hard fork, et le bitcoin est resté bloqué sur la même limite qu'il avait 6 années auparavant (depuis que la limite avait été implémentée).

Gavin endura une nouvelle compagne de diffamation et ne fait désormais plus partie des développeurs du Bitcoin. Ceci signifie que le développement du Bitcoin est sous contrôle total d'employés de Blockstream.

En résumé, Blockstream détient Bitcoin "Core", ne propose aucun produit (bien qu'elle ait reçu un financement de plus de 75 millions de dollars), bloque toute tentative de modification du réseau, et a commencé à créer une nouvelle économie pour le Bitcoin, contre l'avis de la communauté. Chaque décision qu'ils prennent est soutenue par Theymos.

La guerre des trolls

Avant l'arrivée de blockstream, il y avait une horde de trolls qui publiait des commentaires offensants et désobligeants sur /r/bitcoin. Sur n'importe quelle publication, si on descendait suffisamment dans le fil des commentaires, on trouvait les leurs, toujours à dire que le bitcoin était une merde ou à le comparer aux tulipes. Ces trolls avaient même créé un subreddit à eux, /r/buttcoin.

Après Blockstream, ces trolls ont disparu de /r/bitcoin et au lieu de cela, on retrouve des supporters, avec le même comportement, utilisant les mêmes méthodes et soutenant n'importe quelle décision faites par les développeurs du Bitcoin Core ou de Blockstream.

La communauté de dizaines de milliers d'utilisateurs bannis de /r/bitcoin a trouvé refuge sur /r/btc. Et comble de l'ironie, ces mêmes trolls qui sévissaient sur l'ancien subreddit semblent avoir suivi le mouvement et rapporté leur comportement originel sur le nouveau subreddit, où ils se plaignent de la censure, censure qu'ils sont contents de soutenir sur /r/bitcoin.

Bitcoin Cash, le nouveau Bitcoin ?

Après une longue attente et plusieurs luttes internes à la communauté Bitcoin, Segwit fut finalement décidé, puis adopté partiellement. Cette adoption partielle fut conclue lors de l'annulation, le 8 novembre 2017, du hardfork Segwit2x 🔗, prévu pour le 16 novembre.

Les développeurs du Bitcoin Core, qui avaient promis de soutenir ce hardfork, ont fini par duper les signataires du traité. Les signataires, eux, s'ils avaient tenu à leur plan, auraient récupéré un bitcoin alternatif (Bitcoin2x) qui n'aurait eu ni le soutien des développeurs du Core, ni celui de la communauté ou du marché.

La taille des blocks Bitcoin reste donc à 1 Mo, le prix des transactions est toujours aussi élevé et le risque de congestion toujours présent.

Mais le Bitcoin Cash peut-il prendre la place du Bitcoin ? Pourra-t-il gagner le soutien de la communauté Bitcoin ?

Bitcoin Cash

Le Bitcoin Cash est une continuation du projet Bitcoin – dans le sens où il en reprend les bases, le registre des transactions et le code – qui met à jour les règles de consensus de Bitcoin afin de lui permettre de s'élargir et de s'adapter à une plus forte demande.

Entre autres modifications, la levée de la limitation posée à la taille des blocs, de 1 Mo vers 8 Mo.

Cette taille de 8 Mo n'est qu'une limite, et les blocs auront ordinairement une taille inférieure (même inférieure à 1 Mo). Cette augmentation ne créera ni centralisation, ni besoin accrue d'espace de stockage. Le blockchain fait actuellement 120 Go et est loin de saturer les SSD que peuvent s'offrir les particuliers. De plus, il offre aux développeurs (et au marché) un sursis de quelques années, afin que soient implémentées d'autres solutions d'extensivité.

Le blockchain est un registre renfermant les transactions d'une cryptomonnaie. Il est composé de blocs, chacun contenant un ensemble de transactions. Ces transactions sont insérées dans les blocs par les nœuds du réseau après vérification de leur validité. La difficulté du réseau se met à jour de façon à avoir un bloc toutes les 10 minutes.

  • Le premier problème est que la limite de 1 Mo par bloc limite aussi le nombre de transactions qui peuvent être acceptées en 10 minutes.
  • Le deuxième problème est que rien n'oblige un nœud d'inclure une transaction à l'intérieur d'un bloc qu'il aurait miné. Que la transaction inclue des frais ou qu'elle n'en inclue aucun ne change rien.

De ce fait, lorsque l'on approche de la limite des transactions par seconde sur le réseau, les nœuds commencent à rejeter les transactions avec le moins de frais. Celles-ci doivent alors attendre jusqu'à ce qu'un nœud daigne bien les accepter. Ceci peut prendre des heures, voir des jours, en périodes de grands afflux. Cette avidité que montre les mineurs se répercute alors en dehors des périodes de congestion, et les règles que ces nœuds "gourmands" définissent continuent de faire effet, menant parfois à la création de blocs vides (qui ne contiennent aucune transaction), tant aucune transaction ne paie suffisamment de frais pour être acceptée par ces nœuds gourmands. Théoriquement, il suffirait qu'un autre nœud accepte des frais minimes pour gérer toutes ces transactions en attente, mais le protocole de preuves-de-travail fait que les nœuds possédant le plus de puissance de calcule produisent plus de blocs que les autres ; et lorsque cette puissance de calcule est détenue par des nœuds trop gourmands, ceux-là imposent leurs frais à tout le réseau.

Il serait donc naturel de revenir sur cette limitation de la taille du bloc, créée pour éviter la pollution du blockchain par des acteurs malveillants à un moment où les transactions gratuites étaient encore possibles, et arbitrairement définie à 1 Mo, puis de la modifier pour permettre plus de transactions par unité de temps. Ceci aurait pour effet d'éviter les congestions et offrir plus de frais accumulés par bloc aux mineurs (donc plus de gain) pour les amener à réduire leurs exigences sur chaque transaction.

Le fait est que, comme nous l'expliquons dans la partie dédiée à l'historique, les développeurs du Bitcoin Core refusent toute action, censurent les complaintes et les discussions de la communauté sur les principaux canaux, et prennent des mesures pour que les plus gros acteurs du réseau n'utilisent que leur logiciel et aucun autre (ce qui va à l'encontre du principe d'ouverture et de démocratie du Bitcoin).

Un groupe d'utilisateurs, principalement issus du subreddit /r/btc (composé d'anciens membres bannis du subreddit principal du Bitcoin), a décidé de partir sur leur propre chaîne de Bitcoin, afin d'apaiser les conflits et d'éviter qu'un groupe s'empare et monopolise le Bitcoin. Ils voient alors les forks comme une façon de prôner la démocratie et de laisser la communauté, le marché et le temps décider 📖6.

Bitcoin Cash existe parce que Bitcoin BTC a divergé de la vision originelle et essaie de devenir l'or digital au lieu d'être la monnaie digitale.

Mais quelle chaîne est véritablement le Bitcoin ?

D'après Satoshi Nakamoto, les forks sont naturels dans un blockchain, et le consensus sert à choisir quelle chaîne représentera véritablement une monnaie. En tant que fork du Bitcoin, tant au niveau du blockchain qu'au niveau de la technologie, le seul moyen de définir laquelle des deux chaînes est vraiment le bitcoin est de laisser le réseau et le marché décider. Il est vrai que les deux chaînes peuvent parfaitement cohabiter, mais dans le cas du Bitcoin, le véritable enjeu est de définir celle qui prendra la première place en terme de capitalisation et de liquidité.

Réactions des différents acteurs

Depuis que Segwit2x a été annulé, Bitcoin Cash gagne de plus en plus de soutien parmi la communauté. Gavin Andreseen, qui avait proposé l'idée de l'extensivité-sur-chaîne (modification de la limite imposée aux blocs), a offert son soutien au Bitcoin Cash, affirmant que c'est ce qui ressemblait le plus au projet sur lequel il avait commencé à travailler en 2010 📖16 :

Il argumente aussi que des frais de transactions plus élevés peuvent mener à une plus grande centralisation, du fait que seuls certains acteurs pourront se permettre d'utiliser la monnaie (et de payer les frais), ou à des transactions beaucoup moins fréquentes (comme avec l'or). Il ajoute qu'une monnaie électronique se doit d'avoir des transactions instantanées et des frais presque nuls.

Se défendant d'être le "roi du bitcoin", cette sortie du silence de Gavin jouera certainement un grand rôle dans la décision de beaucoup de membres de la communauté. Pour Gavin, il est suffisant de voir que la communauté Bitcoin Cash essaie de garder les frais de transaction aussi bas que possible, tout en faisant du Bitcoin Cash une valeur-refuge.

Bitcoin Classique emboîte le pas et soutient Bitcoin Cash comme le vrai Bitcoin

Bitcoin Classic a été créé en 2016 avec l'intention de faire revenir le Bitcoin à ce que Satoshi avait prévu. Maintenant que sa volonté a été réalisée, nous nous retirons.

Bitcoin Classic avait fait la proposition la plus conservative possible, demandant que le bloc passe de 1 Mo à 2 Mo. Ceci évitait tout souci technique et représentait un effort pour ramener la paix dans la communauté Bitcoin.

Beaucoup d'autres propositions avaient été faites mais toutes avaient échoué à mener le Bitcoin vers une solution.

Avec l'échec de l'accord de New York et l'annulation de Segwit2x, nous pouvons être sûrs que les gens qui contrôle Bitcoin Core préfèrent sombrer avec le navire.

Dans cette même pensée, l'un des développeurs du Bitcoin Core, Luke Dash Jr., répondait, il y a quelques mois, à ceux qui se plaignaient du prix et de la lenteur des transactions :

Vous n'avez qu'à utiliser une monnaie fiduciaire. — Luke Dash Jr., 2017-06-01

Cette citation est à ajouter à la liste des comportements déviants qu'il avait eu, donnant l'impression qu'il essayait de saboter le Bitcoin. 📖7

Bitcoin Classic ajoute aussi :

Le fait que l'ancienne chaîne soit bloquée sur 1 Mo et qu'il n'y ait aucun plan de changement ou d'adaptation à venir montre la viabilité du Bitcoin Cash. Désormais, le marché décidera.

Les utilisateurs de Bitcoin Classic doivent migrer vers l'une ou l'autres des chaînes. Le client Bitcoin Classic arrêtera de suivre la chaîne principale dans quelques mois, annonce Tom Zander, de l'équipe de développement.

Attendons maintenant que les milliards de personnes qui restent utilisent Bitcoin Cash. Dans 6 mois au maximum, je suis sûr qu'on enlèvera le "Cash" et qu'on l'appellera tous "Bitcoin".

Au moment où nous écrivons cet article, la profitabilité du Bitcoin Cash a dépassé celle du Bitcoin (Core) d'un facteur de x1.5.

 

Mise à jour du réseau

Une mise à jour du réseau Bitcoin Cash (à travers un hard fork où tous les nœuds doivent passer à la nouvelle version pour être valides) est prévue pour le 13 novembre 2017. Cette mise à jour se chargera de changer l'algorithme qui redéfinit la difficulté de minage et devrait avoir pour effet de stabiliser la profitabilité et de garder la puissance de minage sur le réseau. 📖15

Conclusion

Avec plus de 135 000 transactions non confirmées et leurs frais qui augmentent sans cesse, le réseau Bitcoin a l'air d'avoir atteint sa limite. Segwit2x aurait pu y changer quelque chose, mais il a été abandonné (d'abord par les développeurs qui avaient promis de le soutenir, puis maintenant par les signataires de l'accord de New York). Les autres solutions d'extensivité, que ce soit le Lightning Network ou autre, sont nécessaires et urgentes, mais aucune n'est prévue dans un futur proche, le Bitcoin restera dans son état actuel encore plusieurs mois, voire des années. Bitcoin Cash, en s'adaptant, offre une chaîne viable, et donc un sursis pour que de meilleures solutions soient implémentées. Dans ce contexte, Bitcoin Cash devient très attractif en tant que monnaie et en tant que valeur-refuge.

La communauté des cryptomonnaie a toujours cherché quelle monnaie pourrait détrôner le Bitcoin actuel, et longtemps on avait pensé à l'Ethereum, tant il offrait de nouvelles fonctionnalités, mais il est fort possible que le marché choisisse simplement la même monnaie mais avec des transactions rapides à des taux très bas.


Certains passages de cet article sont issus du texte de Singularity87 🔗, publié le 6 août 2017 sur r/BitcoinMarkets, et écrit avant l'existence du Bitcoin Cash 📖17.

📚 Sources

  1. 📖BIP suggestion: lock the blockchain to only Bitcoin Core
  2. 📖 It's time for a break: About the recent mess & temporary new rules
  3. 📖 Bitstamp will switch to BIP 101 this December.
  4. 📖 This is the definition of FUD. How to subvert consensus and turn bitcoin into something else.
  5. 📖 Theymos caught red-handed - why he censors all the forums he controls, including /r/bitcoin
  6. 📖Discussion dans #btcfork
  7. 📖Luke-Jr is already trying to sabotage Bitcoin Classic, first lying and saying it "has no economic consensus", "no dev consensus", "was never proposed as a hardfork" (?!?) - and now trying to scare off miners by adding a Trojan pull-request to change the PoW (kicking all miners off the network)
  8. 📖The resolution of the Bitcoin experiment
  9. 📖Bitcoin Roundtable Consensus
  10. 📖Bitcoin Classic Targeted by DDoS Attacks
  11. 📖Was theymos running a botnet in 2007? "Theymos Network"
  12. 📖/u/nullc is actively trying to delete Satoshi from history. First he assigned all satoshi commits on github to himself, then he wanted to get rid of the whitepaper as it is and now notice how he never says "Satoshi", he says "Bitcoin's Creator".
  13. 📖add lock for nLargestBlockSeen
  14. 📖Fundamentals of BTC and BCH
  15. 📖Bitcoin ABC Statement on the Nov 2017 Hard Fork Upgrade
  16. 📖Satoshi, à propos de l'extensivité du Bitcoin
  17. 📖Singularity87, à propos de son texte relatant l'histoire du Bitcoin

👏 Si nos articles vous plaisent, vous pouvez nous laisser un pourboire aux adresses suivantes :

  • BCH / BTC : 13wfjj4uwhtzHAMiKroF7fGjVqXZ7aESqL
  • ETH / ETC : 0x4817ad0411eddb9a32fda74ad1a2dfcab3a89039

#️⃣ Hashtags

#Bitcoin #HardFork #ChainSplit #SoftFork #Split #Reddit #BTC #BCH #NYA #NewYorkAgreement

8 users rated this post.
Vote now!
Cumulative results: 36 points • Rating: 3.112

About Jahus :

  • Member since: 5 months ago
  • From: Ireland
  • Last seen: 1 days ago

View full profile ›