IOTA : L'économie des objets

Permalink Email to the author Report to webmaster

Introduction

La technologie Blockchain et l’Internet des objets (IoT en anglais, pour Internet of things) sont des technologies fondamentales. Tout comme Internet, elles ont toutes deux la capacité de changer profondément les marchés et leur impact sera profond sur nos vies sociales.

La technologie Blokchain repose sur un registre de transactions décentralisé, sécurisé par un processus cryptographique durant lequel on s’assure que chaque bloc contient un lien inviolable avec le bloc précédent. Le processus cryptographique requiert plusieurs opérations mathématiques coûteuses en ressources matérielles et énergétiques, et l’adoption de la technologie augmente ce besoin, soulevant de réelles questions d’ordre écologique, tant ces réseaux consomment d’énergie, pour un rendu assez faible qui n’arrive pas à soutenir une adoption massive.

Alors que le Bitcoin et les autres cryptomonnaies basées sur la Blockchain représentent un cheptel de 1300 monnaies, et que le bitcoin – à lui seul – représente 57 % de la capitalisation totale des cryptomonnaies, un nouveau venu semble tirer son épingle du jeu : IOTA.

La fondation IOTA, en charge du développement de la cryptomonnaie IOTA, a annoncé la création d’un marché de données, qui utilise sa blockchain sans blocs. Ce marché permettra aux entreprises de vendre des données et d’encourager le partage de données qui, autrement, seraient gaspillées.

Le mois dernier, cinq entreprises de renom ont signé pour tester le service durant 2 mois ; parmi elles, Microsoft, Cisco Systems, Samsung, Volkswagen et Fujitsu.

Depuis cette annonce, le prix de l’actif IOTA a bondi de 0.82 $ à 5 $, pour se stabiliser autour de 4.14 $, ce qui représente un gain de +504 %.

L’Internet des objets

L’IoT, Internet of things, est un réseau liant des objets physiques pour leur permettre de recueillir et d’échanger des données. L’IoT est déjà tout autour de nous : réfrigérateurs, climatiseurs, téléviseur, voiture ; nos objets du quotidien sont désormais connectés à nos smartphones pour nous offrir des données et automatiser certaines tâches pour nous faciliter la vie.

L’idée de l’IoT, par contre, ne s’arrête pas à un réseau construit autour de l’utilisateur. Non seulement nos appareils ménagers et nos voitures génèrent des données qui nous sont utiles, à nous, mais ils en génèrent aussi sur notre comportement et peuvent analyser nos besoins, communiquer entre eux, et « apprendre » à mieux nous servir. Bien sûr, ces données générées autour de nous, bien qu’elles servent à nous faciliter la vie, peuvent aussi servir à nous identifier ou à nous cibler. Pour le meilleur et pour le pire !

L'avantage de la combinaison des technologies Blockchain et IoT réside dans le fait que les données des capteurs IoT peuvent être stockées d'une manière fiable et vérifiable, et que des actions peuvent être instantanément exécutées par des contrats intelligents sur la blockchain. Ces avantages ne pourraient pas être acquis avec une simple base de données centralisée.

Un exemple nous est offert par Modum.io, de l’industrie pharmaceutique, qui bénéficie de ce combo technologique. En effet, le système mis en place par Modum permet aux clients de bénéficier d’une infrastructure blockchain, qui stocke les données recueillies par les objets connectés de façon immuable, vérifiable et fiable. Cette intégrité permet de répondre aux exigence réglementaires de l’industrie.

Le marché des objets

IOTA transforme toutes les ressources technologiques en éléments que les entreprises peuvent s’échanger sur un marché ouvert en temps réel, sans frais. Ceci peut inclure, comme dit plus haut, toutes les données générées par les objets connectés et que les entreprises peuvent utiliser pour leurs algorithmes d’apprentissage profond, afin d’améliorer leurs services et de mieux cerner leurs propres clients.

Dans cette nouvelle forme d’économie des objets, l’IOTA sera l’infrastructure, ainsi que le jeton avec lequel les échanges auront lieu. Leur registre Tangle permet des transactions sans frais de façon à ce que les objets connectés et les appareils puissent s'envoyer facilement les données venant de leurs senseurs et leurs enregistreurs, et qu’ils puissent les stocker de façon vérifiable et parfaitement sécurisée sur le registre.

La technologie Tangle

Tangle n’est pas une chaîne de blocs (blockchain), mais un registre distribué facilement adaptable à une demande plus forte. Sa légèreté lui permet d’offrir des transactions sans frais. Le système de décision n’est pas laissé aux acteurs, comme chez les cryptomonnaies habituelles, mais intégré dans le système.

Le réseau Tangle se compose de plusieurs couches :

  • Couche de connectivité : Représente le point d’entrée vers le réseau (c’est la technologie avec laquelle l’objet ou l’acteur accède au réseau)
  • Couche de transport : Permet de déplacer de la valeur et des données d’un objet à l’autre, de façon rapide et sans frais de transferts ; c’est l’IOTA.
  • Couche d’application : Permet l’exécution de code et d’applications sur le réseau.
  • Couche de service : Applications IoT, gestionnaires d’appareils et applications web.

Avantages d’IOTA

IOTA offre de réelles microtransactions, comme Satoshi en avait rêvé lors de l’écriture de son texte sur le Bitcoin. De plus, ce réseau offre aux développeurs de tout nouveaux outils pour leurs applications Web et IoT. Ceci crée alors de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités pour les entreprises que les frais de transaction ont gardées loin de la cryptomonnaie jusque-là.

La fonction principale de l’IOTA est le transfert de données. Il se fait de façon sécurisée, dans des canaux de communication (semblables aux chaînes radio) entre appareils et auxquels les différents acteurs autorisés peuvent s’abonner. Ces données qui transitent par le réseau IOTA ne peuvent en aucun cas être falsifiées.

Le réseau Tangle permet aussi la mise en place d’un système de gouvernance (permettant, par exemple, la mise en place de vote électronique fiable et protégée de toute attaque extérieure).

Les communications peuvent inclure des données sensibles, et le réseau est d’ores et déjà prêt à assumer de tels transferts ; en effet, la sécurité résiste même aux attaques quantiques.

Conclusion

Alors que le monde adopte l’IoT et que tous les objets possèdent désormais des puces et des capteurs, IOTA permet l’émergence d’un nouveau marché de services, où tout objet connecté peut être « loué » et fournir un service en temps réel. En effet, la plupart des objets connectés restent inactif une grande partie de leur vie (que ce soient des capteurs, de l’électroménager ou un drone), mais à travers IOTA, la bande passante et la puissance de calcul de ces objets, ainsi que leurs fonctionnalités, peuvent être transformées en services et peuvent être loués à des entreprises dont le fonctionnement repose sur les données et l’infrastructure IoT.


📚 Sources

👋 Si vous appréciez nos articles, n'hésitez pas à nous laisser un pourboire :

  • ETH / ETC : 0x624688e4012c9E6Be7239BeA0A575F8e41B4B3B6
  • BCH / BTC : 13wfjj4uwhtzHAMiKroF7fGjVqXZ7aESqL

#️⃣Hashtags : #IoT, #IoTA, #Technology, #Ledger, #Blockchain, #WebApps, #dApps, #InternetOfThings

About Jahus :

  • Member since: 10 months ago
  • From: Ireland
  • Last seen: 1 days ago

View full profile ›